Consolidation de la paix en Guinée : Un projet d’appui voit le jour

Le Réseau Oust-Africain pour l’Unification de la Paix en Afrique de l’Ouest (WANEP-Guinée), en partenariat avec le Réseau Africain de la Jeunesse de Guinée (RAJ-GUI) et ACORD ont procédé ce lundi 23 juillet 2018 à Conakry le lancement officiel du projet d’appui au renforcement des initiatives locales des jeunes pour la consolidation de la paix en Guinée.

Dans son allocution, la représentante de la CEDEAO en Guinée, Mme Alapini LILIANE a fait savoir que la mise en place d’un système d’alerte précoce et de réponse rapide au niveau régional, renforce le système de maintien de la paix et de la sécurité de la CEDEAO. « Nous avons voulu descendre à la base vers les populations, pour pouvoir mieux appréhender l’alerte précoce et donner des  réponses  rapides à toutes les situations d’insécurité sur le terrain.

Donc, comme vous le savez, l’un des objectifs principaux de la CEDEAO, c’est le maintien de la paix et de  la sécurité dans la sous-région et surtout dans les pays membres. Et cette activité nous permet d’atteindre cet objectif et de renforcer aussi l’intégration régionale au niveau de la sous-région ». a-t-elle affirmé

Pour le Directeur de l’Accord dit a mentionné qu’aujourd’hui, il faut comprendre que cette formation on le fait pas pour nous mais pour permettre à cette jeunesse d’avoir un niveau aussi élevé mais aussi, de renforcer leur capacité d’intelligence à travers cette formation.

De son côté, Ansoumane Samassy SOUARE du bureau régional de WANEP, a indiqué que cet atelier s’inscrit dans le cadre de la formation des jeunes qui vont participer à la prévention des conflits au niveau de leurs communauté à travers le pays. Ces jeunes auront pour rôle, de participer à la collecte des données qui vont permettre des faire des recommandations, des rapports pour les décideurs pour que ceux-ci,  interviennent en cas des problèmes dans les communautés concernées.

« Nous avons misé sur la jeunesse pour ce combat, parce que la jeunesse représente la franche partie de la population et nous avons aussi remarqué qu’ils sont aussi  l’objet de beaucoup de violaces et ils sont aussi  victimes et en même temps  acteurs à la fois.

Aboubacar Sylla pour Africavision7.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *