Conakry : La réouverture des plages et autres sites balnéaires autorisés

Les gestionnaires des plages et autres sites balnéaires sont désormais autorisés à recouvrir leurs portes et fenêtres à la jeunesse de la ville de Conakry fermées après le drame de 2014 à Rogbanè dans la commune de Ratoma par le pouvoir central.

L’annonce a été faite par le gouverneur de la ville de Conakry, Gl Mathurin Bangoura qui dit avoir reçu l’ordre du chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé. C’était au cours d’une réunion de travail regroupant ce mercredi 21 mars 2018 dans la salle de conférence du gouvernorat de Conakry l’ensemble des acteurs impliquées dont les services de sécurité de la ville de Conakry.

Dans son adresse, le gouverneur de la ville de Conakry, Gl Mathurin Bangoura a traduit la volonté du président de la République qui a insisté sur la garantie de la sécurité au niveau de chaque plage de Conakry pour que jamais les drames ne se reproduisent sur ces différents sites de Conakry.

Il est  revenu sur les conditions de reprise de cadre de vie des différentes infrastructures actuellement plongées dans une insalubrité et insécurité indescriptible qu’il faut rectifier avant toute réouverture. Le gouverneur de Conakry n’a pas occulté de signaler le rôle et la contribution sociale qui attendent chaque tenancier de plages et autres sites balnéaires  de Conakry en matière de recette pour les caisses communales.

Selon Gl Mathurin Bangoura, tout gestionnaire qui faillera à l’application correcte des nouvelles dispositions y afférentes se verra déposséder de l’autorisation de gestion au détriment d’un autre promoteur.

Pour terminer, l’autorité de la ville a confié la suite des travaux à une commission technique composée des représentants de tous les acteurs impliqués pour rendre affective la sécurité et l’embellissement adéquat recommandé par le pouvoir central.

A l’issu des travaux, le représentant de gestionnaire des plages et autres sites balnéaires de Conakry, St Étienne Towac Camara de l’Association des Jeunes pour Développement de Rogbanè s’est dit content de la décision du président Alpha Condé pour cette réouverture qui contribue à donner de l’emploi aux jeunes. « La fermeture des plages depuis 2014 à beaucoup jouée sur nos économies et a mis tant des jeunes en difficulté d’emploi. Je remercie tous ceux qui ont mené des démarches auprès du chef de L’État soucieux de l’avenir de sa jeunesse qui ne va jamais accepter d’autres dérapages », a-t-il conclu

Soumah BPGC

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *