Bagarre entre Booba et Kaaris : Voilà ce que risque chaque rappeur

Après la violente bagarre entre Booba et Kaaris impliquant leurs proches à l’aéroport d’Orly, les deux rappeurs risquent d’avoir d’importantes peines de prison au regard des dégâts commis. Le groupe Aéroports de Paris a porté plainte.

Le parquet de Créteil a annoncé que les rappeurs Booba et Kaaris, impliqués dans une violente rixe à l’aéroport d’Orly ce mercredi, ont été déférés et seront jugés, ce vendredi après-midi, en comparutions immédiates pour violences aggravées. Les médias indiquent d’après la loi que les deux rappeurs encourent jusqu’à 7 ans de prison ferme chacun.

Les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux présentent Booba et Kaaris ainsi que certains membres de leur staff se livrer à un violent pugilat. Ladite bagarre a causé des dégâts dans une boutique duty free.

Booba et Kaaris ont causé plusieurs milliers d’euros de dégâts. Orly a dû fermer le hall 1 pendant quelques heures et des vols ont dû être retardés.

Par ailleurs, trois plaintes ont été déposées par le groupe Aéroports de Paris pour troubles à l’ordre public, préjudice d’image et financier, et mise en danger de la vie d’autrui. Et comme le prévoit l’article 223-1 du code pénal, « le fait d’exposer directement autrui à un risque de mort ou de blessures (….) est puni de 15 000 euros d’amende ». La compagnie aérienne Air France confirme également avoir porté plainte contre les deux rappeurs « en raison de l’impact de cet événement sur ses opérations » et réclame 8 500 euros pour les retards subis par plusieurs appareils. Enfin, une dernière plainte a été déposée par le gérant de la boutique du hall 1, qui estime que les dégâts matériels de sa boutique s’élèvent à 54 000 euros.

Un jeune homme à l’esprit vif sachant que c’est une opportunité de taille d’obtenir gratuitement son parfum préféré, s’est permis de chiper une bouteille de parfum pendant que Booba et Kaaris se bagarraient.

Il a donc profité du chaos.  Sur une vidéo, on le voit clairement s’emparer d’un flacon. Même si le vol reste un délit, on ne peut s’empêcher de rire en voyant la scène. Cependant, on ne sait pas s’il a été interpellé.

Afrikmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *