Algérie : mort de 12 militaires dans le crash d’un hélicoptère

frEn Algérie, douze militaires ont été tués et deux autres blessés dans le crash d’un hélicoptère de l’armée survenu dans le sud.

Douze militaires ont été tués et deux autres blessés dans le crash d’un hélicoptère de l’armée survenu, ce dimanche 28 mars 2016, dans le sud de ce pays d’Afrique du Nord. Selon le ministère algérien de la Défense, une panne technique est à l’origine de cet accident mortel.

L’hélicoptère de transport de troupes de type Mi-171 des forces aériennes algériennes s’est écrasé lors d’une mission de reconnaissance près de Reggane, dans la région d’Adrar à 1400 km au sud d’Alger.

Dans un communiqué, le vice-ministre de la Défense par ailleurs chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaid Salah, précise que ses services ont « aussitôt ordonné la désignation d’une commission d’enquête afin de déterminer les circonstances de l’accident ».

Les accidents d’appareils militaires sont fréquents en Algérie. Rien qu’en 2014, 79 personnes ont péri dans des crashs d’avions militaires. D’abord au mois de février 2014, avec le crash d’un avion militaire dans l’est de l’Algérie qui avait fait 77 morts. Ensuite en octobre 2014, lorsqu’un avion de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé dans le sud du pays lors d’un entraînement, tuant les deux militaires qui étaient à bord.

Un peu plus loin, en décembre 2012, deux avions militaires s’étaient percutés en plein vol lors d’un entraînement à Tlemcen, dans l’extrême ouest algérien, provoquant la mort des pilotes, rappelle Le Parisien.

 

 

Afrik

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *