Aéroport de Conakry : Un des avions de Antonio Souaré a ‘‘disparu’’

Guinea Airlines, présentée le 25 février dernier avec tambour et trompette, par Antonio Souaré et son associé français Alain Regourd, serait-elle une compagnie Zombie ?  En tout aucun des deux avions n’a encore transporté les passagers pour le compte de cette compagnie depuis qu’ils ont été présentés au public. D’ailleurs selon nos informations, un des avions a même ‘‘disparu’’ depuis. Il aurait pris les airs vers Tunis.

Le seul avion qui est resté est celui, présenté le 25 février dernier, comme étant un avion de Guinea Airlines, mais qui en réalité appartient à Regourd Aviation et, depuis plus d’un an maintenant, transporte l’équipage d’Air France qui ne passe plus la nuit à Bamako pour des raisons de sécurité.

Alors pourquoi la compagnie reste encore clouée au sol ? Des sources proches d’elle avancent le piteux état des aéroports régionaux pour expliquer cet état de fait.

Nous rapportions l’avis des spécialistes, dans un de nos précédents articles, sur le fait que les avions présentés au public ne pouvaient pas faire de longues distances. Ils ont forcément besoin des escales dans nos aéroports régionaux pour rallier les capitales sous régionales.

Mais Antonio Souaré dans une récente interview, droit dans ses bottes, dit que sa ‘‘compagnie fonctionne. Tous les soirs mon avion va à Bamako, du lundi au dimanche, pour chercher l’équipage d’Air France’’. Alors question : cet avion appartient-il à Guinea Airlines ou à Regourd Aviation ? En tout cas dans la lettre ci-dessous, Air France remercie plutôt la compagnie de Alain Regourd, l’associé de Antonio pour ce service rendu. Et non Guinea Airlines…

La suite sur Guinee7.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *