Un an de mort du journaliste El hadj Koula Diallo : mais où est la justice ?

mmEn présence de certains artistes et quelques acteurs politiques, les différentes Associations de presses en Guinée ont organisé, lundi 06 janvier 2017 à Kaloum, une marche pacifique pour attirer l’attention les autorités guinéennes que depuis la mort du journaliste El hadj Mohamed Koula Diallo, le 05 février 2016 pendant qu’il faisait un reportage au siège de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) jusqu’à nos jours il n’ya pas eu justice sur cette affaire.

L’itinéraire de la marche était de la Haute Autorité de Communication (HAC) en passant devant la place des martyrs, le Port Autonome de Conakry jusqu’au Ministère de la Justice.

Fortement mobilisé, les journalistes réclamaient haut et fort « Trop c’est trop. Il faut que la justice soit rendue ».

Dans sa déclaration, la porte parte, Mame Diallo a tout d’abord rappelé qu’au-delà d’El hadj Koula Diallo, un autre confrère, Cherif Diallo de la radio Espace FM est porté disparu depuis des années et jusque-là, aucune nouvelle de lui.

Elle a fait savoir que la mobilisation des journalistes et les Associations de presse doit continuer  et la pression ne doit pas être relâchée a fin que la justice soit rendue car précise telle « Jusqu’ici, des promesses ont été faites, des personnes interpellées, mais les considérations politiques et les amalgames tendancieux que l’on perçoit par-ci par-là nous obligent à garder la tête froid et à ne pas se laisser ni endormir ni manipuler ».

Notre confère est mort en plein exercice de son métier, nous devons nous battre pour que cela ne soit plus, pour que le journaliste se sente en toute sécurité partout en Guinée, a invité Mame Diallo

Pour finir, la porte-parole a réitéré un appel envers la Justice pour que tout soit mis en œuvre pour faire toute la lumière sur cet assassinat et pour que les coupables soient punis à la hauteur de leur forfaiture tout en comptant sur la collaboration des Institutions compétentes en la matière. Aussi, continué à faire confiance à la Justice, pour la fin de l’impunité.

Touré Aboubacar pour Africavision7.com   

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *