24 morts dans deux accidents à Mamou : le gouvernement annonce l’ouverture d’une enquête

Le Gouvernement déplore profondément les accidents routiers de Koulounda, sous-préfecture de Ouré-Kaba survenu ce mercredi, 05 décembre et de Mamou, de ce jeudi, 06 décembre 2018 ainsi que leur effroyable bilan de 24 morts dont dix-huit (18) morts pour l’un et six (6) pour l’autre, plusieurs blessés et des dégâts matériels importants.

Le Gouvernement porte à la connaissance de l’opinion publique l’ouverture d’une enquête rigoureuse et diligente pour élucider sérieusement les circonstances et les causes de ces deux drames. Il a également instruit les autorités compétentes de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue d’assurer une prise en charge médicale diligente des blessés.

Le Gouvernement informe de la mise en œuvre de mesures sérieuses et efficaces dans le cadre de la sécurité routière en vue de juguler la multiplication des accidents routiers et leurs nombreuses et graves conséquences sur la vie et l’intégrité des usagers de la route. Il s’agit, entre autres, de :

– la création imminente d’une agence nationale de la sécurité routière,

– la finalisation du Plan National de Sécurité Routière (PNSR),

– l’institution du contrôle technique des véhicules,

– la réimmatriculation du parc automobile national,

– la sécurisation des permis de conduire et autres titres de transports,

– le développement de la signalisation verticale et horizontale et autres panneaux et feux de signalisation,

– la promulgation et la vulgarisation du Code de la Route,

– la sensibilisation des usagers de la route à la sécurité routière,

– la reconstruction de nombreux axes routiers et la réalisation de voiries urbaines à l’intérieur du pays,

– la réforme des services intervenant dans la régulation et la sécurisation du transport routier.

Le Gouvernement présente aux familles et aux proches des victimes ainsi qu’au peuple de Guinée ses condoléances émues et exprime toute sa compassion à l’ensemble des blessés.

Le Gouvernement

La Cellule de Communication du Gouvernement

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *